Le Tchad soigne son identité numérique avec la promotion du ”.td”

L’ADETIC a lancé ce mardi 17 décembre le forum dit “DNS” (système de nom de domaine), le “.td notre identité numérique’’. Durant deux jours, plusieurs techniciens étrangers et tchadiens vont se pencher sur l’écosystème DNS au Tchad et les opportunités qu’il offre.

Le nom de domaine de premier niveau national qui est le .td existe depuis 1997 soit 22 ans d’existence, mais il reste encore méconnu. Le DNS est géré a son début  par la SOTEL et ensuite l’OTRT devenu l’ARCEP.  Le présent forum a donc pour objectif de vulgariser et faire connaître aux usagers l’importance d’un nom de domaine national. Aujourd’hui, le “.td” compte 485 utilisateurs – « ce qui est encore timide pour notre pays, vu la ferme volonté du gouvernement. C’est pourquoi l’ADETIC ambitionne vulgariser ce service en mettant à chaque structure nécessiteuse un nom de domaine intégral via les bureaux d’enregistrement », souligne  le ministre des Postes, des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, Dr Idriss Saleh  Bachar.  

Le nom de domaine est une partie de l’adresse internet d’un site. « Réserver son nom de domaine est la toute première action à réaliser sur internet quand on veut s’affirmer sur le net. Il présente notre identité sur internet », explique Acyl Mahamat Acyl, directeur général de l’ADETIC,

« Son rôle principal [nom de domaine], nul n’ignore, est celui que remplit un GPS sur le web. L’on pourrait simplifier davantage en disant que le serveur DNS agit comme un annuaire que consulte un ordinateur au moment d’accéder à un ordinateur via un réseau », complète le ministre des Postes, des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, Dr Idriss Saleh  Bachar.   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *